zizanie Zizanie Savage

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine … Le pouvoir du côté obscur ne cesse de grandir. L'EMPIRE SITH a remporté une victoire décisive sur la République Galactique et ses défenseurs Jedi, et de nombreux mondes sont tombés sous son joug. Une paix fragile ayant été conclue, l'empire envoie ses esclaves sur KORRIBAN, le bastion ancestral des Sith, dans l'espoir d'y exhumer des reliques puissantes qui lui permettraient de dominer la galaxie. ___ Ceci est une nouvelle sur l'univers de Star Wars, même si cette histoire sort de mon imagination, ce n'est évidemment pas le cas pour cet univers et certains éléments de l'histoire . L'histoire racontée ici se déroule dans le contexte du MMORPG Star Wars: The Old Republic soit plus de 3500 ans avant les événements des différents films.


Hayran Kurgu Sadece 18 yaş üstü için.

#aliens #fanfiction #science-fiction #star-wars #mort #combat #nouvelle #confrontation #espace #victoire #conflit
1
45 GÖRÜNTÜLEME
Tamamlandı
okuma zamanı
AA Paylaş

La paix est un mensonge

C'était une haute salle de pierre, plongée dans une obscurité quasi totale , une pièce à l'atmosphère pesante, où planait l'odeur du sang et de la peur.

C'était un lieu aussi sombre et cruel que les féroce guerriers qui y étaient formés depuis des décennies, l'académie Sith de Korriban, où tout espoir était vain et où le moindre faux pas pouvait vous valoir de mourir dans d'atroces souffrances.

Au centre de la grande pièce vide se trouvaient cinq individus ayant à peine atteint l'âge adulte, le premier de ces jeune gens se tenait bien droit, les mains derrière le dos, attendant les ordres.

C'était un alien, un Sith au sang pur, il était grand et bien bâti, ses yeux jaunes reflétaient l'orgueil et la cruauté, sa peau rouge luisait sous la faible lumière de la pièce, et des excroissance osseuse terminaient son menton, il jeta un regard dédaigneux aux autres, trois d'entre eux étaient humains, les rares aliens à rejoindre les rangs des Sith étaient en général des individus exceptionnels, il regarda en direction de la seule autre non-humaine de la salle, de là où il se trouvait, il ne pouvait la distinguait du fait de sa petite taille, ça n'avait aucune importance, ce n'était qu'un obstacle de plus qu'il balaierait d'un revers de main.

Après tout, il provenait de l'espèce qui avait donné son nom aux guerriers les plus craints de la galaxie, et dont la religion était entièrement dédiée au côté obscur de la Force.

La deuxième personne était une jeune femme à la peau pâle, une humaine dotée d'un œil cybernétique et de plusieurs implants sur le visage, ses longs cheveux blonds étaient noués derrière son crâne, son front était couvert de sueur, elle ne savait pas précisément ce que leurs réservaient les instructeurs, mais ce ne pouvait être que mauvais signe.

Elle n'avait jamais voulu devenir une Sith, mais, ses parents étant de loyaux serviteurs de l'Empire, le fait que leur unique enfant soit accepté à l'académie était pour eux le plus grand des honneurs, et peu leurs importait son avis à elle.

Les deux suivants étaient deux frères d'apparence svelte et au teint mat, qui se lançaient des regards complices, même si ils avaient l'air plus sûres d'eux que la jeune cyborg, ils n'en étaient pas moins sur le qui-vive, quoi qu'il se passe , ils l'affronteraient ensemble, bien que ce ne fut pas la méthode des Sith, ils étaient frères, et rien ne viendrait changer cela.

Ces quatre là étaient vêtus de la même robe sombre caractérisant les acolytes Sith, ils étaient les seuls survivants d'un groupe d'une quinzaine de jeunes gens après de longs mois d'entraînement et d'épreuves, ce qui n'était pas le cas de l'alien qui était en dernière position, elle était aussi la dernière à être arrivée sur cette planète, comme les haillons qu'elle portait l'indiquait ainsi que les marques au fer rouge sur son visage, elle faisait partit d'un des nombreux convois d'esclaves amenés sur Korriban pour fouiller les anciennes ruines.

Elle était de petite taille et paraissait si fragile qu'un coup de vent semblait pouvoir la renverser, pourtant, elle avait l'air bien plus sûre d'elle et déterminée que les trois jeunes humains.

Elle avait les yeux violets et la peau bleutée, ses lekkus, deux longs tentacules descendants du sommet de son crâne jusqu'au bas de son dos, étaient striées de marques plus sombres, qui parcouraient une partie de son visage délicat et formaient des motifs complexes, l'identifiant comme une représentante de l'espèce des Twi'lek.

Malgré sa situation, elle se sentait étrangement calme, quelque soit le sort qu'on lui réservait, mieux valait mourir aux mains des Sith que de se tuer à la tâche dans les tombeaux comme le faisaient tant de ses congénères .

Situées sur un balcon surplombant la pièce, deux silhouettes menaçantes observaient la scène, derrière elles, invisibles depuis le sol, deux gardes impériaux étaient postés de chaque côté de l'accès à la plate-forme.

Debout prêt de la balustrade, serrant machinalement ses poings avec nervosité, le surveillant Mordak, un vieil homme ridé et grisonnant, qui avait supervisé l'entraînement des quatre acolytes en contrebas, observait avec crainte et respect le Zabrak à ses côtés.

Il aurait presque paru humain, si ce n'était les petites cornes qui couronnaient le pourtour de son crâne, ainsi que les étranges tatouages ornans son visage.

Cela faisait des décennies que Mordak formait les générations futures des guerriers d'élite de l'Empire, pourtant, il n'avait jamais été à l'aise en présence des Seigneur Sith accomplis.

Ce qui prouvait simplement qu'il avait l'instinct de conservation.

Le vieil homme essayait vainement de déchiffrer l'expression de l'alien a ses côtés .

Le tristement célèbre Dark Skorn était ici pour prendre un nouvel apprenti.

Il n'était pas à proprement dit un grand guerrier, bien qu'il soit aussi doué au maniement du sabre laser que n'importe quel Sith.

Il préférait opérer dans l'ombre, tirant les ficelles d'un immense réseau d'assassins à travers toute la galaxie, opérants aussi bien au sein de la République que de l'empire.

C'était un maître de la manipulation, qui pouvait cerner quelqu'un d'un simple regard.

Regard qui était à présent braqué sur les cinq recrues potentielles en contrebas, en réalité, il observait attentivement l'aura de Force qui entourait chacun d'entre eux, après les avoir tour à tour scrutés durant de longues secondes, il se tourna finalement vers le surveillant, ce dernier vacillant sous l'intensité et la malveillance de ces yeux jaunes :

-Que pouvez vous me dire sur les deux aliens ?

Mordak s'avança pour désigner le Sith au sang pur, qui n'avait pas bougé d'un pouce et regardait toujours droit devant lui avec un sourire confiant :

- Celui-ci est mon élément le plus prometteur, il descend d'une grande lignée de Sith, l'une de ses ancêtres à même fait partit du conseil noir de l'empereur.

Il s'est montré bien supérieur aux autres aspirants tout au long de son enseignement.

Si je peux donner mon avis Excellence, il ferait un apprenti plus que compétent.

Le zabrak eu un sourire mauvais :

-Je me passerais de vos conseils, surveillant, je n'ai pas besoin d'une brute sans cervelle tout juste bonne à exécuter les ordres, je ne suis pas ce genre de Sith, je cherche quelqu'un d'intelligent et qui sait quand retenir son sabre .

Il reporta son regard sur la jeune Twi'lek, qui regardait dans sa direction d'un air effronté, même si la peur se lisait dans ses grands yeux violet, elle ne détournait pas le regard pour autant:

Et l'autre ?

Mordak eut une moue de dégoût, les êtres sensibles à la force étaient rares à naître parmi les riches familles de l'Empire, et la nature belliqueuse des Sith, ainsi que les incessants complots et assassinats internes, réclamaient leur quota de vie.

Cela avait donc forcé le Conseil Noir à revoir sa politique, et à chercher ses recrues parmis les esclaves et les peuples aliens soumis à sa volonté :

-Une esclave arrivée il y à peu, elle aurait semble t-il broyé les os d'un soldat d'un simple regard, mais elle n'a aucune formation, aucun entraînement, sans parler de son éducation, c'est une honte ne serait-ce que de la laisser entrer en ces lieux.

Dark Skorn resta immobile quelques instants, de l'extérieur, il semblait perdu dans ses pensées, mais en vérité il inspectait avec soin l'aura de force qui entourait chacun des aspirants, cela lui en révélait plus sur leur personnalité que s' il les connaissait depuis toujours.

Hochant la tête d'un air énigmatique, il extirpa de sa robe un tube métallique d'une vingtaine de centimètres, il était d'une matière sombre et la surface était gravée de symboles étranges, une sorte d'interrupteur était visible sur le côté de l'appareil.

Il le lança en contrebas, l'objet percuta le sol avant de rouler sur plusieurs mètres pour stopper sa course aux pieds des cinq aspirants, ayant attiré leur attention, il se pencha par dessus la balustrade, leur parlant d'une voix profonde et résonnante qui semblait venir de toutes les directions à la fois :

-Je suis le Seigneur Sith Dark Skorn, Celui ou celle qui sera toujours en vie quand le sang des autres trempera le sol pourra garder ce sabre laser, et deviendra mon nouvel apprenti.

À peine eu t-il terminé son annonce, que l'alien à la peau rouge se précipita en direction de l'arme, frappant la jeune femme à sa gauche, qui heurta violemment le sol dans un gémissement.

Mais l'un des frères le prit de vitesse, et se saisit du sabre en premier, l'activant en pressant l'interrupteur, un intense faisceau de lumière rouge en jaillit, éclairant pendant quelques secondes le visage victorieux du jeune homme.

Puis le sabre quitta brusquement sa main, attiré dans celle du Sith au sang pur, qui souriait d'un air mauvais.

La lame rouge décrivit un arc de cercle, et la tête tranchée du pauvre homme tomba au sol, sous le regard horrifié de son frère qui recula, sous le choc , sa lèvre inférieure tremblant de terreur tandis que ses yeux ne pouvait se défaire du cadavre à ses pieds.

Il sentit rapidement la surface froide du mur dans son dos, il était incapable de faire le moindre geste, son adversaire l'immobilisant contre la parois de pierre grâce à la Force, tandis qu'il se rapprochait lentement, un sourire sadique lui tordant le visage.

Un peu plus loin la jeune femme blonde peinait à se relever, toujours sonnée, un filet de sang coulait de la plaie qu'elle s'était fait en tombant.

Personne ne semblait prêter attention à l'esclave Twi'lek, qui s'était discrètement retirée dans un coin obscur de la pièce, laissant les autres s'entretuer.

Un air de triomphe apparut sur le visage du surveillant Mordak:

-Cela ne durera plus très longtemps, cette bande de lâche n'avait aucune chance face à lui, Le corps du second frère s'écroula au sol, un trou béant au centre de la poitrine, l'assassin se dirigea ensuite vers la cyborg blonde qui venait à peine de se relever, le regard du surveillant se posa sur la jeune femme à la peau bleu, qui attendait calmement, immobile dans les ombres, il eu un rire mauvais :

- Ces esclaves sont vraiment stupides ma parole ! Au moins lui aura-t-elle facilité la tâche.

Le seigneur Skorn ne dit rien, les babillements imbéciles du surveillant ne méritaient aucune réponse.

De son point de vue, le comportement de la jeune femme était tout sauf stupide, elle avait préservée ses forces tandis que son adversaires s'épuisait en acrobaties et démonstrations martiales, cela lui rappela un vieux proverbe Twi'lek:

"Si tu ne peux pas battre une tempête, laisse-la passer".

En contrebas, le Sith en avait maintenant terminé avec les trois aspirants humains, se dressant fièrement au-dessus des cadavres, une odeur de chair brûlée se répandant dans la pièce tandis que les plaies dues au sabre laser grésillaient encore sous l'effet de la chaleur.

Le meurtrier tourna enfin son regard jaune vers la jeune Twi'lek.

Sa peau rouge luisait de sueur et il avait la respiration plus lourde, l'usage répété de la Force avait bien entamé son endurance.

Il s'avança vers elle, jonglant avec son arme d'un air désinvolte.

La jeune femme prit une grande inspiration en fermant les yeux, et l'espace d'un instants de minuscules étincelles semblèrent courirent au bout de ses doigts.

Le seigneur Sith se pencha un peu plus par-dessus la balustrade, de plus en plus intéressé par le dénouement de ce combat.

Ils n'étaient maintenant plus qu'à quelques mètres l'un de l'autre, levant le sabre au-dessus de son épaule, le jeune aspirant se jeta sur son adversaire, arborant un sourire victorieux, avant d'abattre son arme dans un hurlement sauvage.

La lumière rougeâtre illumina le visage calme de la Twi'lek, quelques secondes avant que le coup ne porte, le laser vrombissant furieusement en direction de son cou, l'expression victorieuse du guerrier disparus rapidement quand une lumière aveuglante le frappa en pleine poitrine, le propulsant violemment au centre de la pièce, provoquant un hoquet de consternation du surveillant Mordak tandis que le sabre allait rouler plus loin, inerte.

Il se redressa rapidement en grognant, frappant furieusement sa robe noircit de laquelle s'élevait de la fumée.

Il tendait la main pour ramener l'arme vers lui, quand son regard tomba sur son ennemi.

Sur le balcon les surplombant, le surveillant ne comprenait tout simplement pas ce qu'il voyait, lui qui était si sûr de la victoire écrasante de son champion.

Le Seigneur Skorn lui, avait du mal à retenir son enthousiasme, affichant un sourire mauvais alors qu'il sentait la puissance du côté obscure de la Force envahir la pièce, en contrebas, le corps de la Twi'lek semblait parcourus d'éclairs bleutés, produisant un intense crépitement et une lumière aveuglante.

Alors que l'assurance du Sith au Sang Pur se décomposait peu à peu, une larme coula sur la joue de la jeune esclave, un sourire apparut sur son visage, alors qu'elle prenait conscience du pouvoir qui la parcourait, elle observa ses mains quelques instants.

Puis ses yeux violet se posèrent sur les deux hommes qui la fixait au dessus d'elle, et sur l'autre aspirant, qui la regardait avec surprise et incompréhension, tandis que le sourire de l'alien à la peau bleutée se transformait en une grimace de haine, elle avança d'un pas dans sa direction, les éclairs parcourant sa silhouette prenant une teinte pourpre en s'agitant de plus en plus frénétiquement.

Alors qu'il sortait enfin de sa léthargie, et tentait d'attirer le sabre à lui, il fut à nouveau touché par la foudre, mais ce n'était pas l'éclair solitaire qui l'avait bousculé quelques secondes plus tôt, c'était une véritable tempête de foudre pourpre qui s'abattait sur lui, l'arrachant du sol dans un tourbillon éblouissant, déchirant ses vêtements et sa peau, le brûlant et le transperçant de toutes parts tandis qu'il hurlait comme un dément, totalement impuissant.

La jeune aspirante responsable de cette impressionnante démonstration riait à gorge déployée, déversant toute la rancœur et la rage accumulée durant des années d'esclavage sur son adversaire.

Après de longues secondes, elle relâcha sa prise, voyant que sa victime ne réagissait plus.

Elle abaissa les bras, et le corps fumant et sans vie du Sith au Sang Pur s'écrasa mollement, recroquevillé sur lui-même, le visage calciné.

Elle tomba à genoux, à bout de souffle, quelques dernières étincelles finirent de crépiter au bout de ses doigts, avant de s'évaporer.

Elle tendit une main tremblante vers le sabre inerte, qui se retrouva rapidement dans sa main, elle observa l'objet quelques instant d'un air grave, la respiration lourde, avant de reporter son regard sur Dark Skorn et le Surveillant Mordak, les toisant avec défi.

Le vieil homme était encore plus pâle qu'à l'accoutumée, il regardait le Zabrak sans comprendre, attendant certainement une explication.

Maîtriser ce genre de technique sur une telle durée et avec autant d'intensité demandait de longues années d'entraînement et puisait grandement dans les forces de l'utilisateur.

Le seigneur Sith ne daigna pas accorder la moindre importance au surveillant, il était bien trop obnubilé par la jeune Twi'lek, dont il pouvait lire l'envie de meurtre dans les yeux, si elle n'avait pas était épuisée, elle aurait certainement reproduit l'opération sur les deux hommes au dessus d'elle .

Évidemment, il aurait facilement pu contrer ou esquiver cette attaque, car, si elle s'était révélée mortelle et assez impressionnante elle restait grossière et désordonnée.

En la prenant comme apprentie et en l'entrainant, il disposerait d'une arme particulièrement efficace contre ses ennemis, même si elle risquait fortement de le surpasser en puissance tôt ou tard.

Mais, c'était ainsi que fonctionnait les Sith, le maître formait l'apprenti, lui offrant gloire et puissance, et l'apprenti tuait son maître, dans un cycle infini qui avait pour seul but d'éliminer les faibles et de pousser l'empire à son Excellence :

- Félicitations, te voilà devenue ma nouvelle apprentie, ce sabre t'appartient désormais, il sera le symbole de ta puissance et de la fin de ta vie d'esclave.

Quel est ton nom ?

Elle resta silencieuse un court instant, il ne faisait aucun doute qu'elle évaluait la possibilité d'un dernier assaut, quitte à y laisser la vie :

- Gueya'ra...

Il se tourna quelques instants vers le surveillant Mordak :

- Merci pour vos conseils totalement inutiles Surveillant, veuillez nous laisser et veiller à ce que les corps soit enlevés au plus vite.

Celui-ci prit un air outré, prêt à répliquer, avant de se raviser au dernier moment devant l'intense regard jaune de son supérieur, ils se contenta de s'éclipser avec une révérence.

Skorn se tourna à nouveau vers la jeune apprentie:

- Gueya'ra, Je ressent ta colère et ton envie de me tuer, c'est bien... Cultive cette rancœur et ce désir de vengeance, sert toi de ta haine comme d'une arme, suit mon enseignement, et ce que tu as fait aujourd'hui sera insignifiant face au pouvoir que tu sera capable de déchaîner.

L'intéressée s'inclina avec déférence :

-Je suis à votre service... Maître.

Les mots lui écorchèrent la bouche, et à cet instant précis elle sut, au plus profond d'elle même, qu'elle donnerait un jour raison au Zabrak, et qu'elle le tuerait.t.

18 Mayıs 2022 14:23:30 1 Rapor Yerleştirmek Hikayeyi takip edin
1
Sonraki bölümü okuyun Par la victoire je brise mes chaînes

Yorum yap

İleti!
Plumes Sombres Plumes Sombres
Pour l'avoir déjà lut, j'aime toujours autant, il y à pas mal de description, et on voit que tu sais de quoi tu parle, et que tu fais pas juste une histoire sur cet univers par ce que tu l'aime bien. Hâte de lire la suite.
May 21, 2022, 11:25
~

Okumaktan zevk alıyor musun?

Hey! Hala var 2 bu hikayede kalan bölümler.
Okumaya devam etmek için lütfen kaydolun veya giriş yapın. Bedava!