lunarwriter Lunar Writer

Arcadia Bay est une petite ville en Oregon, sa seule université est Blackwell Academy, un établissement fréquenté par les riches, les délinquants et les scientifiques. Dans cet établissement, le harcèlement est une monnaie courante, et seul les fantômes arrivent à survivre. Mais cette établissement est renommé et beaucoup d'étudiant veuille emménager sur le campus. Et nous allons suivre l'un de ces étudiants, c'est un fantôme, mais il n'a fallut qu'il ne soit qu'au mauvais endroit et au mauvais moment pour qu'il ne se fasse tirer dessus. Le seul problème est qu'il n'a aucune blessure et que d'étranges choses commence à lui apparaître !


Non-fiction Tout public.

#paranormal #sex #fear #apocalypse #gay #yaoi #french #english #lgbt #happy #378 #239 #236 #258 #381 #301 #332 #357 #328 #217 #310 #389 #299 #new #349 #259 #230 #32816 #32817 #334 #mort #peur #vie #amour #temps #érotique #riche #francais #drogue #dépression #anglais
0
976 VUES
En cours - Nouveau chapitre Tous les samedis
temps de lecture
AA Partager

Chapitre 1: Arcadia Bay

Je tapotais mes doigts contre ma table au rythme de la musique tournant dans mes oreilles, l'homme qui se tenait face à moi, tournait autour de la classe en débattant avec les élèves sur le sujet de la photo et de l'art en général, la personne qui l'écoutait le plus était Mme Barilla, Anne Barilla, la fille populaire du campus. Je soupirais en détournant les yeux de cette petite blonde souriant au professeur quand elle répondait à une de ses questions.

Mes yeux volèrent vers toutes les personnes qui se trouvaient dans la pièce: cinq personnes.

La première personne qui capta mes yeux était Marguerite, une fille gentille, sans histoire et une jeune femme religieuse comme la mort: comme toute sa famille à ceux qu'elle m'avait expliqué, Marguerite était ma seule vrai ami ici même si j'étais arrivé depuis plus d'un mois, peut-être à cause de la barrière de la langue ?

Pendant que j'examinai la jeune fille assis, ses jambes croisés et un regard vide ancré dans son visage froncé, elle se prit un bout de gomme dans la tête qui la fit sortir de ses pensées et immédiatement, elle porta sa main à son visage couvrant ses œil droit: l'œil qui s'était pris le bout de gomme. Je pus la voir jeter un coût d'œil très rapide vers Anne et ses pestes qui rigolé discrètement, mais elle retourna très vite à ses notes quand Anne la fixa et fit un mouvement pour lui faire: ce qui marcha totalement.

Je secouais la tête et examinai les autres personnes sans vraiment d'intérêt et retourna très vite à mon cahier de dessin, j'enlevais l'un de mes écouteurs en arrêtant ma musique et pris mon crayon. Tout d'un coup, j'eus une petite idée de croquis: quelque chose de mignon et simple à reproduire.

Un trait puis deux, puis six. Un gribouillis pour remplir la robe en gris et un petit chapeau noir. Ensuite, une cravate rouge et un masque souriant avec deux petits points pour les yeux, le maque décalait de son visage et un grand sourire sur son visage normal. Des petits traits verticales rouges pour un rougissement mignon et deux arc de cercle pour les véritable yeux, et Voilà !

Je levais le cahier face à mes yeux et souris en observant le petit dessin📷

J'étais assez fier de moi-même, il était simple à dessiner et ça donné vraiment quelque chose de mignon, je pourrais même le faire devenir ma mascotte pour le concours "Mascottes et héros du quotidien" ? Je sais que mes professeurs espéraient me voir y participer mais à chaque fois que je finissais une mascotte et que je pensais la présenter, des doutes m'assaillaient et je renoncer en déchirant les dessins.

'' Et si nous demandions à notre cher Arthur Bullet, quand à été dessiner la première illustration en Afrique du Sud ? Je regardais dans la direction du professeur qui me fixé les bras croisés avec un regard amusé et un sourire diabolique, je déglutis et examinai mon cours pour trouver un indice, l'homme en face de moi reprit, et ne pense pas regarder dans ton cours: il n'y a rien, on vient d'en parler il y a quelques minutes, si tu ne le savais pas, c'est notre thème de la séance ! Je gardais la tête baissé, essayant de me faire petit. Je vois que tu ne sais pas Bullet !! Très bien, par pitié, dites moi que quelqu'un m'a écouté pendant ce cours ?!

-Evidemment monsieur, il y a soixante treize mille ans, en Afrique du Sud.

-Merci Mme. Barilla, heureusement qu'une personne écoutes mon cours, Anne tu devrais peut-être donner des cours personnel à M. Bullet.












7 Novembre 2021 13:58:17 1 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
0
Lire le chapitre suivant Chapitre 2

Commentez quelque chose

Publier!
Lunar Writer Lunar Writer
Bonjour et merci d'avoir lu ce chapitre, j'espère qu'il vous a plu, si cela est le cas je vous invite à me le faire savoir :) et le prochain chapitre arrive très bientôt ^^ Oh et au cas où, l'url est un faux. Juste au cas où où vous aviez le doute ^^
November 07, 2021, 13:57
~

Comment se passe votre lecture?

Il reste encore 4 chapitres restants de cette histoire.
Pour continuer votre lecture, veuillez vous connecter ou créer un compte. Gratuit!

Histoires en lien