Blog Suivre un blog

M
Mailys E
Tirées de mon histoire qui s'est réellement passer, certaines filles qui auront vécu la même chose pourront trouver des conseils que j'ai moi même appliquer car il ne faut pas perdre espoir. 0 critiques
Histoire non vérifiée

#ados #vie #enfance #blog
AA Partager

Première fois

Les aventures de mon enfance au primaire m'étais complètement sorti de la tête, je ne le voyez plus, j'etais a présent rentrée au collège. Seulement le stress de changer d'établissement et de grandir me jouait des tours me faisant faire de l'exema. Faut dire que je gérer très mal cette émotion.

Ma 6eme c'était très bien passer. Je m'étais fais de nouveaux amies. J'étais trop naïve pour voir les mauvaises fréquentations autour de moi que je m'étais approprié. Parlons d'Élodie. Nous nous étions beaucoup rapprocher, je dormais chez elle, je passais mes journées chez elle les après midi. J'avais rencontrer son beau-père et sa sœur. Nous étions inséparable. Mais dès qu'elle avait commencer à fumer et a trainer avec des mauvaises personnes, mes parents m'ont dessuite interdite de sortir avec elle. Car ce n'étais pas bon pour moi dont je les ai écouter et ai couper les ponts avec elle. Mes trimestres et mes notes était bonnes. Je n'avais rien a me reprocher.

Arrivé au début de ma 5eme tout s'etais passer comme je le souhaitais. Toujours une bonne moyenne. De nouveaux amies avec qui je m'entendais très bien. Seulement à la fin de cet année scolaire perturbatrice j'ai était anéanti. Un garçon. Axel. Manipulateur et égoïste. Ce jour-là a changer ma vie. Ce jour où il m'a fait un rapport forcer. Ce jour où j'ai était paralysée, humilier, et rabaisser. Les mots durs qu'il me disais, les gestes brusques qu'il me faisais subir. Le chantage pour des photos que je ne voulais pas faire. Ma dignité et parti avec ma virginité. Tout étais normal pour moi, je ne pensais pas qu'il m'avais fait du mal quand il avais agis ainsi. Comprenez que je n'avais jamais ressenti autant d'amour pour quelqu'un, autant de sentiments. Je ne voulais pas partir pour ses beaux yeux. Alors je me suis tue et ne me suis confier à personne.

Jusqu'à ce jour.

J'étais en plein milieu d'année de troisième. Lors d'une soirée avec mes amies que je connaissais bien car notre amitié ne dater pas de mon entrée au collège. J'avais bu, nous marchions avec ma meilleure amie Vanina dans la rue et mon état mental ne pouvais plus garder sa pour moi ce qui m'a aider à lui dire tout ce qu'il s'était passer.

Cette fille m'a fait me rendre compte que c'était important, que ce n'étais pas rien. Que je devais en parler malgres tout. Et autant aller jusqu'au bout, j'ai remonter ma manche qui recouvraient mes blessures parfaitement lignés. Et je lui ai avouer que je faisais sa parce que je pensais qu'il avais agis ainsi car je ne le mériter pas. Car je n'avais plus confiance en moi. Mes formes ne me mettais plus en valeur de mon point de vu.

Nous avons fondu en larmes toutes les deux et quelques jours plus tard j'ai utiliser un language a la troisième personne pour en parler à ma mère qui a tout compris en un rien de temps. Elle ne pouvais pas rester sans rien faire. Et encore une fois comme dans mon enfance, elle a était la pour moi, pour me faire comprendre les choses, pour m'aider à me relever et a me venger.

Nous sommes directement aller voir la gendarmeries, c'est alors que j'ai du tout expliquer en rentrant dans ma vie privée. En avouant que j'avais essayer de faire une tentative de suicide a cause de sa.

L'amour que je lui donner était inconditionnel. A ce moment là, après que ma mère ai vu l'audition écrite de la gendarme qui m'avais prise en charge qui avais était charger de tout noter. Elle m'a amenée à aller voir des psys. Assistantes social, infirmière.

Pour la procédure , j'ai du me faire vérifier le vagin pour savoir s'il y avait des blessures ou encore aller me faire dépister. Rappelez vous. Je n'avais que 13 ans quand c'est arriver et je n'en ai parler qu'à l'âge de 15 ans.

Alors ne perdez pas espoir même si cela c'est passer il y a bien longtemps. Les garçons qui vous font subir ce genre de chose peuvent et doivent payer. Vous devez faire preuve de courage pour ne pas qu'il recommence sur d'autres fille encore. Voilà ce qui avais fait ma force et mon mental.

10 Juillet 2022 18:17:25 0 Rapport Incorporer 0
~

Petite âge

A notre petit âge nous ne nous soucions pas des problèmes des grands. Rien ne nous préoccupe, jouet est tout ce qui nous importe n'est ce pas ?


Seulement ce n'est pas comme cela que ça se passe pour tout le monde.


Arrivé au primaire, après les ans passer de cp, de ce1 et de ce2. Ma présence en cm1 était importante. Dans les débuts , je m'amusais autant que toutes les autres petites filles qu'il y avais dans la récréation. Jusqu'à son arriver tragique dans ma vie. Des relations amoureuses a court terme sans querelles. J'avais des sentiments pour ce garçon a l'instant où je l'ai vu. Matis Bureau. Et pourtant j'en ai baver.


Après s'être séparer, il me l'a fait payer sans jamais s'arrêter me coupant les cheveux par derrière, me mettant des coups de coude dans la tête ou dans l'épaule parce que je m'étais excuser. Pire, me faisant tomber par terre et me frappant à coup de poing dans le ventre.


Mais elle était la pour moi, pour m'aider, pour m'eduquer, pour m'apprendre a me relever, et pour me venger. Ma mère, celle qui me fait sourire et a qui je donnerai corps et âme pour qu'elle sois heureuse et fière de moi. Croyez moi elle l'a remis à sa place comme il le fallais.


C'est alors qu'après sa j'ai pu profiter pleinement de ma croissance au primaire avec mes amies. Me concentrer comme vous au jeux innocent que l'on pouvais faire dans les récréations. Les garçons attrape les filles disons nous.

10 Juillet 2022 17:23:10 0 Rapport Incorporer 0
~