O
Océane Grune


Wendy en a marre de l’orphelinat ou elle vit. Passionnée par l’air, sa vie devient compliquée au sein de l’internat. Elle décide un jour de partir. Elle se retrouve alors chez la tribu des " Wind of Liberty ", une tribu qui respecte le vent et l’air. Elle est hébergée puis formée pour développer ses aptitudes...


Fantasía Fantasía oscura Todo público.

#Stop
0
1.0mil VISITAS
En progreso - Nuevo capítulo Cada 10 días
tiempo de lectura
AA Compartir

L’orphelinat des pink girly

Des cris d’enfants incessants, des bruits de cordes à sauter, des pleurs, des chocs...

Quelqu’un à déjà échappé à ce genre de spectacle ?

Ce n’était pas le cas de Wendy. Depuis ses 8 ans, alors qu’elle savait à peine lire et écrire, ses parents l’avaient placé dans un orphelinat, réputé pour être excellent dans l’éducation des petites filles, qui repartaient en gentes dames.

Wendy était... seule au monde

Observant les nuages, elle se demandait toujours pourquoi ses parents l’avaient abandonnée. Il y avait t’il une raison particulière ? Ne l’aimaient t’ils pas ? Ou elle avait été adoptée et devait être cachée pour ne pas retrouver ses vrais parents ?

Wendy secoua la tête. Ces arguments étaient plausibles mais ses parents avaient toujours étés très pauvres et placer leur fille dans un prestigieux orphelinat assurerait sa survie.

A son plus grand bonheur, elle était le souffre douleur de Rebecca et Axila. Deux pestes réputées pour avoir réussi a renvoyer une pensionnaire.

Elles ne se privaient pas de la rouler dans la neige l’hiver, dans le pollen au printemps, dans l’eau glacée l’été et dans la boue l’automne.

Wendy restait hautaine et essayait de les ignorer. Mais cela tournait toujours mal

Rebecca avait perdu ses parents lors d’une soirée en Californie et Axila lors d’un baptême en hélicoptère.

Elles, elles avaient perdu leurs parents en classe.

Elle, non. Et c’était pour ça qu’elle était souvent réprimandée.

La porte de sa chambre s’ouvrit

- Saluut, mon punching ball préferé ! Je suis extrêment triste car on m’as mit un râteau... Je dois me défouler...

Ses longs ongles vernis luisèrent avant de se jeter dans sa cuisse...

- AÏE !!!! MAIS TU ES FOLLE !!!!

- Pas du tout... fis t’elle en se rapprochant dangereusement d’elle...

29 de Julio de 2021 a las 16:41 0 Reporte Insertar Seguir historia
0
Continuará… Nuevo capítulo Cada 10 días.

Conoce al autor

Comenta algo

Publica!
No hay comentarios aún. ¡Conviértete en el primero en decir algo!
~