oceane_l Oceane Langouet

Entre paranormal et la dur réalité de la vie, entre mensonges et tragédies, Nina va devoir faire face à de grandes responsabilités !!


Teen Fiction All public.

# #Secret #basculement #familles
0
1.8k VIEWS
In progress - New chapter Every 30 days
reading time
AA Share

Rentrer au lycée

Point de vue de Nina

Il est 6 heures du matin et mon post vient de me faire sursauter, comme d’habitude. Je suis bête, j'ai oublié de me présenter je m'appelle Nina, Nina Trondheim. Ça vous dit rien ! Je sais, personne ne me connaît, pourtant ma famille fait partie d'un milieu, où vous ne manquerez pas de passer inaperçue. Mon père Robert Trondheim a créé NT, une entreprise qui permet d'assurer à ce que le monde évolue, je veux dire qu'il travaille dans la nouvelle technologie, mais dit comme ça, vous voyez ça fait moins bien. Ma mère, Mélanie Lewis Trondheim est le bras droit de mon père, ils travaillent depuis le début ensemble. J'ai des frères et sœurs, mais je vous les présenterais plus tard, sinon vous allez avoir beaucoup trop d'informations à apprendre d'un seul coup et je n’aimerais pas vous surcharger, ni vous perdre. Et puis je dois me préparer pour ma rentrée en seconde, je vous avoue, je stresse un peu, changer d’établissement, de professeurs ça me fait peur. Je rentre dans un des établissements scolaires le plus grand, avec plus de deux mille cinq cents élèves. (Ça doit ressembler à une fourmilière).

Après m'habiller et faire un brin de toilette, je descends à la cuisine me préparer un bon bol de céréales lion, mes préférés. Je m’installe devant la télé et commence à manger mon déjeuner, je sais que ma sœur et mon frère ne vont pas tarder, ils mettent tellement de temps à se préparer pour ressembler à un homme d'affaires alors que messieurs n'a que 14 ans, et à une poupée Barbie, bon elle est majeur, elle fait ce qu'elle veut. Ils finissent toujours par courir dans tous les sens, puisque quand plus de mettre dix ans dans la salle de bain, ils ont la belle manie de tout faire à la dernière minute, et du coup ils courent à la recherche de si de ça. Bref pour vous dire qu'ils ont un niveau des priorités et de l'organisation très bas, et même si la petite sœur et les parents dorment encore, ils hurlent Nina tu ne sais pas où serait…, Nina ta pas vue … Et vous savez que le pire, c'est t'entendre ça, ‘’ Nina dépêche-toi on va être en retard à cause de toi '’, non mais oui, c'est de ma faute, j'en peux plus je rentre en seconde, et je vis ça depuis ma rentrée en CP, je vous laisse faire le calcul. Oui faut savoir qu'il a fallu apprendre à se débrouiller très tôt pour aller à l’école puisque papa et maman ont des horaires très bancals à cause de rendez-vous qui ne font que de se déplacer et de ce dupliqué.

Je les entends descendre dans les escaliers, ils me lancent en chœur un bref bonjour et se dirigent vers le fricot. Je me contente juste de lever ma cuillère en l'air pour leur faire comprendre que j'ai entendu, il faut savoir, que moi la dernière chose qu'il faut faire le matin, c’est de me parler ou me saouler avant que je sois totalement réveillé, sinon vous payer les pots cassés. Ils l'ont retenue facilement, mais des fois ça ne les empêche pas de jouer avec ça, une demi-heure après, je me prépare à sortir, décident de ne plus l'attendre.

Le vent glacial vient heurter mon visage et mes jambes dénudées, la météo avait parlé de température très haute donc j'avais préparé une robe corail, mauvaise idée comme je peux le constater, j'espère que le temps va s'améliorer. Après une heure de bus, je descends au forum, et je commence ma recherche de mon nouveau bus, ma sœur la seule qui aurait pu m’aider va à la fac en voiture. Mon frère ce dirigé vers ces amies, après plusieurs minutes, je trouve le bus qui vas me mener à mon lycée, je patiente juste devant, je cherche aux alentour ma meilleure amie, Ilona, Ilona Caron, je ne suis pas sûr de la trouver, malheureusement elle ne vient pas étudier dans le même lycée que moi, à causes de différentes histoires j'ai demandé à mes parents de rejoindre un lycée un peu éloigné et qui de plus est mieux réputé. Je veux pouvoir me concentrer sur mes cours et non à autre chose. Mes parents n'avaient rien objecté, du fait que je voulais aller ailleurs qu'au lycée où tout le monde va. Ilona arriva à mes côtés avec son sourire habituel sur ces lèvres. Je la prends dans mes bras, elle me rend mon étreinte.

_ Alors prête ? Me demande-t-elle-je crois et toi ?

_ Oui, plus que prête

_ Ca va ?

_ Oui un peu nerveuse, mais ça va et toi ?

_ Je suis un peu stressé, je ne connais rien là-bas, mais je pense m'en sortir.

_ Tu vas me manquer, pas te voir tous les jours ça va être dure !

-Oui je confirme.

Mon bus ouvre ses portes, je sors ma carte, et prends une dernière fois Ilona dans mes bras,lui dis au revoir, et je rentre dans mon bus. Je prends une place ni trop à l'avant, ni trop à l'arrière. Le bus se remplit doucement au bout de vingt minutes, les places se font rares, une jeune fille, avec de beaux yeux verts et de long cheveux ondulés roux rentre. Je la regardais analyser le bus, à la recherche des places restantes, soudain son regard se posa sur moi, elle m'adressa un sourire éclatant, elle venait s'asseoir à côté de moi.

_ Bonjour, me dit-elle

_ Bonjour

_ Je m'appelle Carla, Carla Jones

_ Moi, c'est Nina Trondheim

Le car démarre et se dirige vers l'une des sorties.

_ Tu habites loin d'ici ?

_ À plus d’une heure en bus d'ici, pas loin de Bayonne et toi tu viens d’où ?

_ J'ai emménagé il y a une semaine à Bayonne

_ Tu habitais où avant ?

_ En Corse, dans le nord de la Corse !

_ Le paysage doit être magnifique là-bas !

_ Oui, c'est très beau comme endroit

_ Pourquoi être venu ici ?

_ Plus rien nous retenait de partir de là-bas, mes parents on commence à avoir des histoires avec nos voisins, moi et mon frère, on se sentait plus à l'aise en Corse, on en a fait part à nos parents, ils ont pris la décision radicale de partir de là Corse totalement, du coup je découvre le paysage d'ici !

_ Je pourrais te faire visiter si tu le veux bien sûr !-oui, j’aimerais bien, es-tu en première année ?

_ Oui donc ce paysage-là je ne le connais pas, on le découvrira ensemble.

_ Oui.

Nous continuons d’échanger sur nos vies, jusqu’au lycée, nous récupérons nos valises dans la Soute. À l'entrée se trouvait d'un côté les listes de classes et de l'autre un panneau indiquant le chemin à prendre pour l'internat. Je dépose mes valises dans un coin et me dirige vers les listes, vite suivie pas Carla, après quelques minutes de recherche, j'ai finie par trouver mon nom, seconde C, je m'écarte pour laisser la place à d'autres et je rejoins mes valises, suivie quelque temps après par Carla.

_ Alors en quelle classe ? Me demande-t-elle-seconde C et toi ?

_ Seconde E

_ j'espère qu'on se recroisera

_ J'espère aussi, me répond-elle

_ Je vais à l'internat, tu viens avec moi.

_ Avec plaisir

Nous nous dirigeons vers un grand bâtiment aux façades bleu, malheureusement ce bâtiment était l'internat des garçons et il nous fallait faire quelque mètre de plus pour trouver celui des filles aux façades bleues comme le précédent, mais avec pour différence une porte blindé rose, sur la porte était inscrit l'internat des princesses, je retiens un sourire, par contre Carla éclata de rire, un garçon passa derrière nous, il la regarda d'un air moqueur, elle s’approcha de lui.

_ Vous moquerez-vous d'une princesse !

Il m’interroge du regard et je lui désigne l'inscription de la porte. Il esquissa un sourire et reposa son attention sur Carla.

_ Je n'oserais point, princesse !

Elle se retourna d'un mouvement qui se voulait classe, mais brutal, le jeune homme reçoit ces cheveux en plein visage, elle se dirige vers moi, moi qui me retenais de ne pas éclater de rire ce fut peine perdue quand je croisais le regard de Carla.

_ Puis-je savoir comment se nomme nos chères princesses !

_ Carla Jones

_ Nina Trondheim et toi comment te nommes-tu ?

_ Ryan Brown

_ Tu nous excuses Ryan, nous devons aller nous installer.

_ Bien sûr, j'espère vous revoir !

_ De même.

_ Ça été un honneur de vous rencontrer Ryan Brown. ajouta Carla.

Je lève la main en signe d'au revoir et me tourne vers la porte de l’internat, j'essaie de la pousser, mais elle ne bouge pas je teste donc de la tirer, rien non plus Carla vient essayer à son tour, mais en vain, on se dit qu'elle est sûrement fermée. On s'y adosse le temps qu'on vienne ouvrir la porte, sans qu'on l'entende quelqu’un est arrivé à l’intérieur et à tirer sur la porte, ce qui nous fait chanceler, on évite de peu la chute.

_ Bonjour, elle est un peu dure à ouvrir.

_ Bonjour, répondons en chœur-vous devriez aller voir Thalia, elle vous indiquera vos chambres.

_ Merci beaucoup

Nous nous dirigeons vers la direction ordonnée, là où nous trouvons une femme brune d’environ trente ans, au magnifique yeux gris, elle nous briffe assez vite sur le règlement de l’internat, puis nous donne la clé de nos chambres respectives. Nous montons les marches et nous dirigeons vers nos chambres, par chance nos chambre se trouvait face à face, comme ordonnée par Thalia, on dépose seulement nos affaires dans la chambre, je prendrais le temps de découvrir mon nouveau milieu ce soir et de faire connaissance avec ma colocataire de chambre, qui soi-disant passant est arrivée avant moi, je referme ma porte et j’entends un petit gémissement, je me retourne et vois Carla part terre, je la rejoins et l’interroge du regard.

_ Je me suis pris l'étagère.

Je mets ma main devant ma bouche pour retenir mon rire, mais Carla compris et me tira la langue, j’éclate de rire pour de bon, deux minutes plus tard je l’aide à se relever et nous nous dirigeons vers la sortie avec de quoi faire pour la journée dans notre sac, nous passons la demi-heure qui nous restait à faire un peu plus connaissance, elle m’expliquait en détail l’histoire qui la poussée à vouloir partir, ce qui a poussé ses parents à partir. Elle m'a demandé en retour pourquoi j’avais décidé de m’éloigner autant de chez moi, je lui avais expliqué que je voulais m’éloigner un peu des personnes que j’avais connues parce que certaines histoires était devenu toxique pour moi sans vraiment rentrer dans les détails, elle a compris que je n’avais pas envie de parlementer sur ce sujet. Cette demi-heure a été riche en potins et en esclaffement, nous nous sommes dirigés vers les rangs déjà formés par d’autres élevés, nous cherchons nos rangs respectifs, ce qui fut plus facile que je le pensais, je fais un geste de la main à Carla pour lui signifier que je rejoins mon rang, elle s’était légèrement écartée en cherchant le sien.

Je suis ma classe qui part déjà vers la salle qui lui a été attribuée. Dans la salle, je me pose aux seconds rangs prêts de la porte, comme ça s’il se passe quelque chose, je n’en serais pas loin. Quelqu'un vient prendre place à mes côtés mes avant que je puisse tourner la tête, on me chuchote à l’oreille

_ Re Bonjour princesse Nina.

Je me retourne et lui adresse un de mon plus beau sourire

_ Re Bonjour Ryan.

Je me tourne vers mon professeur en face de moi qui patiente pour avoir du calme, ce qui ne tarde pas.

_ Je suis Martin Sullivan, je suis votre professeur principal et votre professeur de sciences physiques chimie.

Il nous explique différentes choses par rapport au lycée et nous distribue divers papiers, je vous avoue avoir décrochée de nombreuses fois, j’ai jeté un bref regard sur mes camarades, j’ai déjà pu y discerner des groupes, et tout le long j’ai cherché à quel groupe Ryan pouvait bien appartenir, mais je n’arrive pas à le caser dans un seul groupe, à chaque fois quelque chose ne colle pas avec l’image que je me fais de lui (oui bon d’accord ça fait même pas trois heures que je les rencontre, et je sais juste son prénom et nom de famille, je confirme ce que vous pensez c'est court pour ce faire image de quelqu'un) mais disons que ça fait un peu plus d’une heure qu’il est à côté de moi et je sens qu’il n'a aucun lien avec eux, je me tourne donc vers lui, m’apprêtant à lui demander, il me dit :

_ Je ne suis pas d’ici

_ Euh ? Lis-tu dans les pensées, lui répondis-je

_ Peut-être bien, me dit-il d’un air mystérieux

_ Comment as-tu su ? Lui demandai-je en sortant de la salle

_ J’ai vu que j'analysais la classe, et je ne sais pas comment te dire ça, mais tu me jetais des regards par moments comme si tu m'analyses et après tu jetais un regard sur les différents “groupes” comme si tu essayais de trouver avec quel groupe j’étais ?

_ En soi...

_En soit c’est ça ?

_ Oui, lui répondis-je un sourire en coin

_ Tu es d’où alors ?

_ Je t’en pose des questions, me dit-il en rigolant

Je continue de le regarder du coin de l’œil tout en marchant, il finit par le remarquer.

_ Tu attends toujours ta réponse toi ?

_ Peut-être bien !

_ Je suis d’origine italienne, mais j’ai déménagé à 7 ans à Nice.

_ C’est loin d’ici !

_ Nice, en effet, c'est loin d’ici répète-t-il

_ Ne me dit pas que tu fais tout ce trajet pour venir ici, y a-t-il pas de lycée sur Nice

_ Si, il y a des lycées sur Nice enfin je pense !

Nous arrivons au lieu que moi et Carla, nous avions donné pour la pause.

_ Bonjour princesse Carla

_ Bonjour

Elle me regarde avec un regard interrogateur.

_ Ryan, tu sais le mec de ce matin

_ Ah oui, désolé, mais depuis je suis rentré en collision avec une étagère, tu vois ? Ma mémoire a dû prendre un coup.

Ce souvenir m'échappe un rire, tout autant que Ryan.

_ Peint là en rose Barbie, tu la verras mieux!

_ Ça ne me tente pas trop, vois-tu !

_ Ah bon

Je me tourne vers Ryan :

_ Du coup, tu n’as pas répondu à ma question !

_ De ? Ah oui par rapport à la distance, c’est ça ?

_ Oui, c'est ça !

_ J’ai emménagé dans le coin donc non je ne fais pas tout c’est aller-retour !

_ Ah oui d’accord;

Je sens mon portable vibré dans mon sac, je pars à sa recherche j'ai finie par le trouver au fond de mon sac entre deux cahiers, sur l’écran s’affiche maman, je le déverrouille et y lit son message :

Maman♥

J'espère que ta rentrée, c'est bien passé que ce n’est pas trop dur d’être dans un établissement que tu ne connais pas. Tu nous raconteras tout ça ce week-end, bisous ma chérie.Tout se passe très bien Maman, pressée de tout vous raconter ce week-end, bisous.

Je lui réponds très vite et me remets à discuter avec mes deux collègues de lycée. Dix minutes plus tard j’entends la sonnerie retentir, je rejoins ma salle de classe accompagnée de Ryan. Le reste de la journée se déroule à peu près pareil, cours et papotage avec Carla et Ryan à la pause, tout ce qui a de plus normal pour une étudiante. Après le repas du soir au self avec Carla, nous avons décidé de faire un tour en dehors du lycée pour changer de cadre et rester encore un peu à l'extérieur avant le couvre-feu.

En fin de journée on ressent qu’on n'est pas habitué à ce rythme, la fatigue fait son apparition avec de légères courbatures, nous prenons ça comme un signe qu’il faut qu'on aille se reposer et nous nous redirigeons vers le lycée. Soudain un bruit strident me parvient, il est si fort qu’il me fait plier en deux, les mains sur les oreilles. Seulement je me rends compte que je suis la seule à le percevoir, Carla me regarde d’un air interrogateur, mais la douleur ne me permet pas de lui explique, le bruit finit par cesser et mes muscles se détendent, je me relève et je manque de peu de m'écrouler sous mon poids, Carla me maintient debout et je vois dans son regard quel s’inquiète.

_ Tu n'as pas entendu ce bruit strident ?

_ Il n'y a eu aucun bruit ou quelconque son !

_ Moi j’en ai perçu un et s’était vraiment très fort, j’en ai encore mal à la tête

_ Veux-tu aller voir l'infirmière ?

_ on je pense que ça va aller, je vais aller me reposer, on verra demain !

Carla me raccompagne jusqu’à ma chambre, j’enfile un pyjama et file dans mon lit. Mon esprit essaye de trouver une réponse à ce bruit, mais rien de ces scénarios ne convient à la réalité, je ne comprends toujours pas pourquoi, c’est peut-être la fatigue qui me joue des tours, on verra ça demain.


June 20, 2021, 11:35 p.m. 0 Report Embed Follow story
0
Read next chapter Télépathie

Comment something

Post!
No comments yet. Be the first to say something!
~

Are you enjoying the reading?

Hey! There are still 5 chapters left on this story.
To continue reading, please sign up or log in. For free!