newriter Romain Ducos

Une lettre touchante d'une fille à sa mère pour la remercier de toute sa bonté et d'avoir pris soin d'elle depuis tant d'année, espérant aussi qu'elle la pardonnera pour sa fuite imprévue.


Kurzgeschichten Alles öffentlich.

#fille #tristesse #histoire #regrets #courte #lettre #mère #fuite
Kurzgeschichte
0
1.6k ABRUFE
Abgeschlossen
Lesezeit
AA Teilen

Chère Maman

Chère Maman,

Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je n’en ai jamais eu. Je ne sais pas. En tout cas, maintenant, c’est trop tard, j’ai décidé d’écrire ; j’ai ma plume entre les doigts et les mains qui tremble, assise toute seule à mon bureau dans mon chez-moi, éclairée faiblement par la lumière de ma lampe de bureau dans une pièce sombre et mal éclairée. Dehors, il fait nuit et tout est calme : il n’y a que moi en train de t’écrire dans le silence, de faire courir la plume sur le papier blanc.

Je suis désolée, tout d’abord, et je pense que tu devrais le savoir. Depuis toute petite je n’ai pas arrêté de faire des bêtises et je celle-là m’a fait beaucoup de mal et a dû te faire beaucoup de peine lorsque tu as vu le mot sur la table de la salle à manger t’attendant une semaine avant. Je ne t’imagine même pas, je n’arrive pas à imaginer ce que ça fait et qu’est-ce que tu as ressenti en lisant ces trois lignes que j’avais écrites auparavant très rapidement avant de m’en aller sans même te parler ou te lancer un regard. Je suis sincèrement désolée de t’avoir tourné le dos comme ça, aussi brusquement, ça a dû être un moment pénible pour toi et pour papa.

D’abord, je voulais te dire que je t’aimais de toutes mes forces et que jamais je n’oublierai ce que tu as fait durant des années pour moi, après ma naissance, pour me protéger et combien tu m’aimais. Jamais je ne t’oublierais tellement tu es belle et tellement tu as laissé de beaux souvenirs dans mon cœur. Je voulais également te remercier de toutes les bonnes choses que tu m’as faites, tous les merveilleux moments qu’on a passé avec papa ensemble et qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire et au plus profond de mon cœur. S’il te plait, ne m’oublie pas, je t’aime trop. J’espère que tu ne pleuras pas ou que tu ne t’énerveras pas en lisant ces lignes, en lisant cette lettre qui compte beaucoup pour moi et peut-être pour toi. J’espère aussi que tu prendras le temps d’expliquer à papa mon choix et pourquoi j’ai fait ça et oui, maman, quoi que tu fasses, quoi que tu dises, tu as raison, car tu es ma mère. Et une mère a toujours raison. Surtout une mère comme toi qui a laissé dans mon cœur des moments inoubliables et remplis de bonheur et de joie.

Je voulais aussi te dire que tu es toute ma vie, que tu es tout ce qu’il me reste avec papa et que tout les deux, je vous aime beaucoup, je vous aime très fort et je vous embrasse de toutes mes forces et jamais je ne vous oublierai : vous resterez toujours dans mon cœur car vous êtes les seules personnes qui durant des années, m’ont aidé à ne rien lâcher, à tout donner, à ne jamais me décourager. C’est toi, maman, qui me faisait chaque soir réviser, qui m’interrogeais devant mon bureau dans ma chambre sur mes cours au collège. C’est toi qui m’accompagnais à l’école maternelle, c’est toi qui me raccompagnais, c’est toi qui m’achetais mes jouets, c’est toi qui m’as offert mon premier livre, c’est toi qui m’as tout donné, c’est toi qui m’as donné l’envie de vivre, parce que c’est toi qui m’as donné la vie ! C’est toi qui m’as vu la première fois, qui a tenue ma main pour la première fois de toute ma vie, c’est toi qui m’as acheté mon premier cadeau durant la fête de Noël pour me voir déchirer l’emballage avec des yeux émerveillés pour serrer sous le flash de la photo la peluche. C’est toi qui m’as soutenu, c’est toi qui m’as forcé à rester éveillée, à me battre au collège, au lycée, dans la vie, qui me donnait chaque matin de l’espoir et l’envie de ne pas fondre en larmes dans mon oreiller, mais l’envie de me lever pour commencer une nouvelle journée.

Tous ces moments passés resteront gravés en moi, jamais je ne pourrais en oublier un seul tellement ils sont beaux ; chacun d’eux comptent pour moi et chacun d’eux à de l’importance et de l’intérêt. Je suis sincèrement désolée, je pourrais te le dire et te le répéter une centaine de fois pour que tu me croies, mais je sais une chose importante : j’ai agi comme une stupide fille. Je n’ai pas été reconnaissante, je ne t’ai pas remercié comme il le fallait et si je suis malheureuse, je l’ai mérité car tu as tout fait pour moi, pour ma vie et mon bonheur, ainsi que papa. Je suis tellement désolée et je m’excuse de m’être enfuie ce jour-là mais j’ai 23 ans et je pense savoir ce que je fais. Mais maintenant, je me demande si c’est réellement une bonne idée et si j’ai vraiment fait le bon choix. Je te remercie pour toute ta bonté, ton amour et tout ce que tu m’as donné durant des années depuis que je suis née. Merci de m’avoir nourrie, merci de m’avoir aimé, merci de m’avoir éduqué, d’avoir consacré presque toute ton existence pour moi alors que je viens juste de gâcher de beaux moments que nous avions vécu auparavant ensemble, en m’enfuyant. Pardonne-moi. Pardon. Tu es la meilleure mère du monde, la personne la plus belle et la plus généreuse de tout l’univers. Mais j’ai tout gâché. Je suis tellement désolée. J’espère qu’un jour tu me pardonneras. Tout est de ma faute, j’ai fait n’importe quoi.

C’est toi qui m’as appris à connaître les formes géométriques, les livres, la cuisine, le jardinage, le dessin, la peinture, la nature et beaucoup d’autres choses splendides depuis mon enfance. Je me rappelle de tous les voyages sans exception que nous avons fait tous en famille, sur des bateaux, dans des trains : nous avons visité le Japon, la Chine, la Bulgarie, la Roumanie, La Bourgogne, l’Irlande, New-York, l’Angleterre, l’Espagne, l’Afrique, le Portugal, la Colombie, l’Islande, l’Italie…c’était fantastique de pouvoir dévorer des glaces, des jus de fruits, de voir le sable fin couler entre nos doigts, de sentir le parfum des fleurs exotiques nous picoter le nez le matin, endormie dans un lit confortable d’une chambre d’hôtel, d’entendre le bruit des vagues de la mer se fracasser contre les rochers du rivages, de voir une plage ou une plaine remplie de coquelicots et de jonquilles s’étendre à perte de vue, de pouvoir toucher de la main l’eau depuis un bateau lancé sur les flots à vive allure ou encore de voir une nuée d’oiseaux quitter les arbres en croissant pour s’étendre dans le ciel bleu.

C’était magnifique, splendide, fabuleux, super, fantastique, impressionnant, sublime, superbe et je pourrais trouver encore milles adjectifs pour décrire tout ce qu’on a fait ensemble autant que pour te décrire toi.

Cette lettre était pour toi, ma chère maman que j’aime tant et j’espère que tu la garderas précieusement. Je t’aime très fort, je t’aime beaucoup, de tout mon cœur, je t’embrasse bien fort car tu es la meilleure. Plus que ça même : tu es fantastique, quelqu’un qui a rempli ma vie et mon cœur d’amour et de tendresse. Tu es tellement belle, tellement douce, gentille, tendre, et si drôle. Tu me faisais parfois rire des heures tellement tes blagues et tes histoires étaient comiques. Je n’arrête pas de repenser à toi à chaque fois que mes yeux tombent sur la montre ou le collier venant d’Inde que tu m’as offert, ou encore la photo de moi à Noël en train de déballer mes cadeaux multicolores sous tes yeux ébahis.

Je t’aime de toutes mes forces et sache que jamais je ne t’oublierais pour faire place à quelqu’un d’autre dans mon cœur, car grâce à toi, j’ai une magnifique vie pleine de bonheur et de joie et je suis devenus quelqu’un de fort.

Je t’aime, maman.

Ta fille Alexie

22. Mai 2021 14:10:29 0 Bericht Einbetten Follow einer Story
1
Das Ende

Über den Autor

Kommentiere etwas

Post!
Bisher keine Kommentare. Sei der Erste, der etwas sagt!
~